dimanche 23 janvier 2011

Un certain gris

Depuis quelques temps j'essaie d'améliorer mon noir et blanc. Je veux qu'il soit moins contrasté que ce que j'ai fait jusqu'ici. On m'a dit que sur un beau tirage noir et blanc, l'écart entre la valeur la plus claire et la valeur la plus foncée doit non pas être maximal, mais minimal. Tout en permettant à l'image d'être parfaitement lisible, bien entendu.

Je ne sais pas si c'est vrai, mais j'essaye. Je peaufine mon exposition lors de la prise de vue, j'essaie d'être moins brutal et moins approximatif au développement, j'ai décoché les rares automatismes qui me restaient au moment du scan de mes négatifs. Sous Gimp, je ne touche plus à rien : tout est brut de scan.

Brute de scan, par exemple, ma série "Sardinier" que certains parmi vous trouvent trop contrastée alors qu'elle ne l'est pas pour moi (je vous inviterai bientôt à l'exposition d'une dizaine de tirages 30x45, ceux qui viendront verront... ). C'est simplement du film 400ISO (HP5+) poussé à 1600ISO pour les besoins propres à la photo de nuit. Ces derniers temps, j'essaie plutôt de surexposer mes films d'un diaph et de les développer à leur sensibilité normale. Je le faisais déjà pour les films diapo depuis pas mal de temps, mais à présent je le fais aussi pour le NB.

Je suis partisan d'exposer au pifomètre en 6x6 : je prends une valeur à l'ombre, une autre au soleil au début de ma balade et après je me débrouille. Par contre en 24x36, une exposition juste peut vraiment faire toute la différence sur un cliché. Du coup, je fais de plus en plus attention à la justesse et aux failles éventuelles des cellules embarquées dans mes boîtiers 24x36 : Minolta CLE, Zeiss Ikon ZM, Konica Hexar.


Konica Hexar RF + Tanaka Kogaku Tanar 50/2 - TMax @400ISO
Agfa Rodinal 1+50
avril 2009


Konica Hexar RF + Serenar 50/1.9 rentrant - FP4+ @125ISO en pose B
Agfa Rodinal 1+50
juillet 2009

Konica Hexar (35/2 @f/2.8) - Tri-X @400ISO
Kodak D-76 stock
décembre 2010


Ces photos ne sont pas des "exemples" à proprement parler mais simplement des "épreuves" qui me servent à étalonner mon noir et blanc. Les nuances de gris que je recherche n'existent peut-être pas. Le sentiment de "justesse" est difficile à passer en mots. Les goûts et les couleurs, dit-on, ne se discutent pas.




Minolta CLE + M-Rokkor 40/2 - TMax @100ISO
Ilford Ilfotec LC29 1+19
février 2010



Zeiss Ikon ZM + Canon 35/1.5 LTM - TMax @100ISO
Ilford Ilfotec LC29 1+19
février 2010

9 commentaires:

Ivan a dit…

Je n'avais pas vu celles de Juillet 09 et décembre 10, elles sont pas mal du tout et puisque c'est le thème du bille, l'expo de celle de décembre est très bien à mon goût.

DzirChrizis a dit…

En cherchant "télémétrique" je viens de découvrir ton blog...et je le trouve très intéressant...
Je viens du numérique et je me lance depuis peu dans l'argentique...je viens de m'acheter un tout vieux flexo (le rollei pour les pauvres) ;)) en 6x6 et sans posemètre, un réel plaisir ! Et comme tu dis...c'était mieux avant...je pense la même chose...du coup je n'achète plus que du vieux matos car j'adore les rendus du passé...
Encore merci pour le partage :))

Vinh Lê Cao a dit…

Bonjour Nicolas ,
mon prof de tirage m avait explique a l epoque que sur un tirage noir et blanc on doit reussir a obtenir le maximum de nuances entre le noir le plus noir que le papier puisse obtenir, et le blanc le plus blanc du papier.
Il ne s agit pas a priori de chercher un ecart minimal entre ces deux extremes, simplement de trouver le maximum de nuances entre les deux.
Enfin c est comme ca que je le vois. mais ca depend du constrate lors de la prise de vue, de la qualite de la lumiere, du rev et du papier, du dev etc.
Chacun ses gouts, certains tirent contraste et d autres tirent mou ...
en revanche je pense que si tu surexposes un film d un diaph tu ne gagnes pas grand chose a le developper normalement, si ce n est que c est encore plus dur a tirer.
en general pour une scene contrastee je prefere sur exposer d un diaph mais sous developper le film afin de ne pas trop faire monter les hautes lumieres. comme les ombres seront surexposees tu auras plus de detail qu une exposition normale et les blancs ne seront pas crames grace au sous developpement. Sinon, essaye un rev compensateur en deux bains comme le Presyscol EF.
bonnes experimentations,
vinh
vinhlecao@gmail.com
http://35mm-sous-terre.blogspot.com/

Nicolas a dit…

Salut Vinh, ayant un de tes tirages à la maison, je ne peux que prêter une oreille attentive à tes recommandations... Je vais, comme tu dis, continuer mes "expérimentations".
Merci d'être passé (c'était donc toi qui me lisait depuis l'Asie, dans les statistiques de visites du blog !!!).

xum a dit…

"je vous inviterai bientôt à l'exposition d'une dizaine de tirages 30x45, ceux qui viendront verront... "

?

Nicolas a dit…

?

:)

Vinh Lê Cao a dit…

oui c est moi qui te lis depuis l Asie grace a google reader, j essaye de me tenir au courant de mes blogs preferes !
j ai bien vu ta demande d aide pour tes tirages de sardinier ( a l instant ) et je regarderai plus en detail lorsque j aurai un peu de temps, car j aimais bien cette serie.
bon courage
vinh

Vinh Lê Cao a dit…

PS en fait je suis ton blog mnais je ne suis pas les commentaires donc je n avais pas vu a l epoque que tu avais repondu via ton propre blog :)
vinh

Coffin Rock a dit…

oh ! j'aime beaucoup le contraste de la première ! ça rend un effet argenté très sympa !