dimanche 12 avril 2009

Close-up with Rolleinar


Récemment, je me suis mis en quête de bague d'extension pour m'initier quelque peu à la macro. Sur le système Rolleiflex 6x6 existent des lentilles appelées Rolleinar 1, 2 et 3 qui permettent de faire une mise au point rapprochée. J'ai entendu parler d'un portraitiste qui utilise systématiquement un Rolleinar 1 en studio. La mise au point rapprochée réduit considérablement la profondeur de champ, avec deux conséquences qu'il faut gérer : la mise au point requiert beaucoup plus de précision (en studio et sur trépied, pas de problème effectivement) et bien entendu on perd la mise au point à l'infini.

Si vous achetez un kit Rolleinar, gardez bien en tête qu'il se compose de deux lentilles distinctes : celle qui s'engage sur le verre de visée (la plus longue) et celle qui s'engage sur le verre de prise de vue (plate). Outre le modèle (1, 2 ou 3) il faut vérifier le diamètre, qui varie en fonction du modèle de boîtier. Ainsi mon exemplaire est un Rolleinar 2 Bay III, la "Bay III" désignant la monture baïonnette des Rolleiflex 2.8 Planar et Xenotar.

Sur la route du boulot, j'ai trouvé un hangar en tôle qui abrite de vieux outils agricoles. Ça m'a permis de faire un coup d'essai...

(images retirées)


Rolleiflex 2.8E Planar + Rolleinar 2
Ilford HP5+ 400ISO, Agfa Rodinal


Bien entendu, les bagues d'extension existent sur la plupart des boîtiers. En monture M42 par exemple, elles sont même très abordables et devraient faire partie de la panoplie de tout amateur de vieilleries. Sur mon système Bronica S, la distance mini de mise au point est déjà considérablement plus courte que sur le Rolleiflex ou le Hasselblad. Le kit macro se compose de 4 bagues A, B, C et D qu'on peut accumuler. J'ai eu l'occasion de faire quelques essais sans prétention...




Bronica S2A & EC-TLII + Carl Zeiss Jena 80mm/2.8
Kodak E100G

15 commentaires:

lou a dit…

Pour ma part j'ai totalement abandonné l'idée de mise au point rapprochée sur le Rolleiflex, le jeu de rolleinar étant vraiment hors de prix en bay III, sans parler des problèmes de paralaxe. Vivent donc les reflex, le bronica est très bien pour la macro.

Très jolies photos cependant, vous avez réussi à maîtriser la chose.

Denys "Dolmancé" a dit…

Pour un coup d'essai, c'est un coup de maitre!:)
Superbes rendus:)

Nicolas a dit…

Merci Lou pour ce commentaire. Les prix d'occasion, en particulier sur eBay, dépendent de votre patience. J'ai dû payer 30 euros...

Seb a dit…

Décidément tu es plein de ressources ! Je suis régulièrement et apprécie ton travail mais laisse peu de commentaires... J'aime beaucoup tes couleurs ! Et ici, la première "proxi" est ma préférée, bravo !
A bientôt !
Seb

Cyril a dit…

Bonjour,

Je suis tombé un peu par hasard sur ton (votre ?) blog, et j'en suis absolument fan.

Les photos sont magnifiques, et la démarche est excellente, vraiment : bravo !

Je suis en train de m'initier au moyen format avec un Lubitel 2, et un Blad 500 CM devrait arriver très prochainement.
D'où ma question (désolé, elle a sans doute déjà dû être posée). Par quelle méthode numérises-tu les photos. Scanner à plat, scanner dédié, par un pro ?
Dans le cas d'un scanner à plat, as-tu des références à conseiller ? Encore une fois, désolé si la question a déjà été posée.

Merci de nous faire partager tout ça, et bonne continuation.

Nicolas a dit…

Bonjour Cyril et merci pour le compliment. :)
En moyen format j'ai commencé par un Seagull 4A (imitation chinoise du Rolleiflex 3.5) puis je suis passé comme toi au Blad 500 C/M. Tu vas redécouvrir le moyen format, tu vas voir !
;)

Pour répondre à ta question matos, je scanne moi-même : j'ai acheté un scanner à plat deux mois après m'être remis à l'argentique, il y a donc un an. C'est un "Epson V500 Photo" qui a des caches pour film 35mm, caches diapos et film moyen format. Au niveau de la définition je l'utilise à un tiers des possibilités (1200dpi, 3600dpi disponibles). J'aime assez ce système par contre les poussières sur la vitre sont assez pénibles et les caches m'obligent à ne scanner que deux images 6x6 à la fois. En montant dans la gamme Epson, tu trouveras d'autres modèles (Epson 750, je crois ?) qui permettent d'aller plus vite.
En USB 2.0 deux images 6x6 à 1200dpi prennent moins de deux minutes.

N'hésite pas si questions. Au plaisir de te lire à nouveau. ;)

Cyril a dit…

Cool merci beaucoup pour ces infos, j'hésitai entre l'Epson V500, et le Canon 8800F. Je penchais pour l'Epson, et tu viens de me convaincre.

Maïté a dit…

On dirait un rêve...

vinzzzzzzzzzz a dit…

Si ça te dit, je peux te vendre une kowa t1... ça transforme l'appareil en mastodonte !

Sais-tu quelle bague kowa est la plus appropriée pour faire des portraits avec le 150mm ?

vinzzzzzzzzzz a dit…

Si ça te dit, je peux te vendre une kowa t1... ça transforme l'appareil en mastodonte !

Sais-tu quelle bague kowa est la plus appropriée pour faire des portraits avec le 150mm ?

Nicolas a dit…

La T2 je crois. Pour la T1 apporte-la le 9 mai !!
:)

Damien a dit…

Je me sens un peu perdu avec toute ces discutions, en tout cas ces photos sont superbe, on voit parfaitement la matière qu'il y a dans toute la série bravo !

Marc Delon a dit…

30 euros.... quelle chance... je n'en vois plus à moins de 80....

David R. a dit…

Bonjour, tes images flickr ont disparues!
C'est bien dommage, pourrais tu les ré-insérer dans le texte?
Merci et bonne continuation

Nicolas a dit…

Bonjour David, effectivement je fais régulièrement le ménage dans mes images sur Flickr. Je m'apprête d'ailleurs à supprimer quelques images beaucoup plus récentes. Elles n'ont pas vocation à revenir en ligne, désolé.
;)