dimanche 9 septembre 2012

Enfants du voyage

« Concernant l'expo, je verrai bien ensuite »... C'est ce que je disais il y a deux ans à propos de ces photos, pour lesquelles vous avez été nombreux à me féliciter et à m'encourager.

Quand je vous ai parlé pour la première fois de ce travail, c'était en septembre 2010, dans ce billet. Je venais de vivre une expérience extraordinaire durant tout l'été après avoir simplement, un jour, décidé d'aller avec mon Rolleiflex à la rencontre des gens du voyage.

Voyageurs, gitans, manouches... Ils m'ont accueilli moi le gadjo, l'incroyant, l'indiscret avec chaleur et générosité malgré les polémiques médiatiques de l'époque... J'ai rencontré des gens vivants, fiers, fraternels. J'ai entendu des airs de guitare, des témoignages et des prières qui ont résonné longtemps en moi. J'ai photographié des visages d'enfants et d'adultes en me souvenant qu'il existe une langue ou prendre et donner, c'est le même mot.



MERCI à toute l'équipe du Parvis, et particulièrement Myriam,
qui se démène pour que l'exposition soit réussie.

12 commentaires:

longwei a dit…

Félicitation ! J'espère que cela sera un franc succès.

Vivant beaucoup trop loin je ne pourrait pas voir cette expo. Penses-tu la mettre en ligne ?

Sur ton post initial tu fait référence à des enregistrements de sons et musiques, comptes-tu les utiliser ?

Nicolas a dit…

Bonjour Barthelemy et merci pour ton message. Je découvre à l'instant ton site que je trouve très beau : félicitations à toi !!
;)

Les portraits que j'expose ont déjà été publiés en ligne sur une galerie que j'avais créée sur une plateforme payante. Je n'ai pas souhaité continuer à payer pour un service qui ne m'apportait rien de plus qu'un service gratuit, c'est pourquoi les photos ne sont plus visibles, deux ans après.

Je ne sais pas trop si je les montrerai de nouveau en ligne. Peut-être quelques unes ? Aujourd'hui, je me méfie un peu de la gratuité, le revers de la gratuité étant la banalisation de ce que tu proposes gratuitement. Je n'ai pas la prétention d'éditer un bouquin en pensant que les gens paieront pour l'avoir, mais j'ai suffisamment d'estime pour mes photos (après tout, je me donne quand même du mal pour les faire) pour ne pas chercher à les montrer à tout prix au plus grand nombre.

Pour ce qui concerne les sons et musiques, tu fais bien de me le rappeler car je dois effectivement proposer un montage sonore aux organisateurs de l'expo, pour le cas où ils trouveraient intéressant de le diffuser dans une des salles.

Merci encore pour ton petit mot et au plaisir de te lire à nouveau.
;)

Denis G. a dit…

Sans doute une de tes meilleures séries, avec beaucoup d'émotion.
J'espère que tu pourras la mettre en valeur comme elle le mérite.

Lou a dit…

Bravo,

Ce images méritaient vraiment d'être exposées. Dommage que je soie un peu loin pour venir voir ceci. Continuez, vous avez un vrai talent.

Nicolas a dit…

Merci Denis, merci Lou !
:)

laurent val a dit…

Bonjour

Dommage que je ne suis pas sur nantes j'y serai allé ,a moins que vous veniez sur paris .

Nicolas a dit…

Bonjour Laurent et merci. Je veux bien passer à Paris mais l'expo pour le moment va se tenir ici, à Saint-Nazaire... ;)

Anonyme a dit…

Bonsoir
oui je sait que c'est a nantes mais ne peux me déplacer cause travail
J'ai toujours aimé les gens du voyage, je vais d'ailleurs chaque année au grand rassemblement ( a Laon cette année) la bas on peut on en faire de belles photo surtout avec un reflex .

Francois a dit…

Félicitations pour cette expo ! ... et malheureusement un peu lointaine pour moi :)

François LB a dit…

Arg, je regrette d'être si loin...

Je me rappelle de la série quand elle était en ligne, j'aurais adoré la revoir en tirage. D'ailleurs qu'a tu choisis comme support pour l'expo?

Félicitation en tout cas, j'espère que les retours seront bons!

Etienne et Marion a dit…

Nous avons vu ton expo au Parvis ce Samedi. Tu as un beau regard sur ces enfants ! Un beau regard humain.

Nicolas a dit…

Merci beaucoup de vous être déplacés, et de laisser ce commentaire. J'y suis retourné moi-même l'après-midi : on s'est quasiment croisés si ça se trouve.
;)